La compétition des films corses

La compétition des films corses (fiction) sera projetée le samedi 3 octobre à 18h au Centre Cultirel Alb’oru, présentée par Laurent Simonpoli.

Les documentaires sont programmés du dimanche 4 au jeudi 8 octobre à 18h au Centre Culturel Alb’oru.

La remise des Prix au lieu le vendredi 9 octobre au Théâtre de Bastia.


Les fictions

Entre la Nuit

DE  Océane COURT-MALLARONI – FICTION (15’)

SYNOPSIS  Johann, le frère d’Olivia, vient de se suicider. Venue récupérer ses affaires personnelles au centre psychiatrique, et rongée par la culpabilité de l’avoir abandonné, Olivia va le faire « revivre » le temps d’un dernier voyage. Embarquée dans une voiture avec le spectre de son frère, dans les entrailles de la montagne corse, ils essayent de se raconter, de se comprendre, de se pardonner, de se dire « adieu ».


Les étoiles brillent aussi la nuit

DE Anne DE GIAFFERRI – FICTION (19’)

SYNOPSIS  Julie Varda est hospitalisée. Tout bascule un jour où elle assiste à une scène de baby-foot avec son ami Étienne.
Un film sur la maladie mentale, réalisé au sein d’un service de psychiatrie, avec une comédienne, des patients et des soignants.


La veuve saverini

DE  Loïc GAILLARD – FICTION (19’)

SYNOPSIS  1883, Bonifacio, extrême sud de la Corse. La veuve Saverini vit avec son fils unique, Antoine, et son chien dans une maison isolée près des falaises. Le jour, elle assure les accouchements en ville. Une nuit, son fils est tué lors d’une rixe. Son meurtrier s’enfuit en Sardaigne. Le monde de la veuve s’écroule… Librement inspire de la nouvelle Une Vendetta de Guy de Maupassant


Anomalie

DE  Jean-François CELLI – FICTION (10’31)

SYNOPSIS : L’histoire d’un adolescent interné dans un hôpital psychiatrique pour «vampirisme clinique ».


High Dating

DE Jules ZINGG – FICTION (15’)

SYNOPSIS A 25 ans, Julien va chercher l’amour lors d’un programme de rencontres en montagne, mais très vite il s’écarte des sentiers balisés…


Les documentaires

Apartés

DE De Gaulle EID – DOCUMENTAIRE (70’) • 4 oct. 2020 à 18H | ALB’ORU

SYNOPSIS Pour rompre la solitude, par goût ou par défi, quatre femmes issues de quartiers pauvres de Bastia en Corse, s’engagent dans une aventure unique : monter sur scène pour la première fois de leur vie. Durant six mois de chassé-croisé, entre sphère privée et plateau de théâtre, les frontières s’estompent peu à peu, ouvrant des perspectives inédites…


Dans les yeux de Juliette

DE  Sophie BASSALER – DOCUMENTAIRE (52’) • 5 oct. 2020 à 18H | ALB’ORU

SYNOPSIS  Depuis qu’elle est ado, Juliette s’amuse à répéter qu’elle est une « Triple A : Aveugle, Asthmatique et aussi Asperger ! ». En un mot compte triple, Juliette est « Atypique » et comme elle est dotée d’une bonne dose d’humour, elle rajoute en souriant : « Ce n’est pas parce que je suis in-voyante que je dois rester toute ma vie in-visible ! ». Le ton est donné. Ce film intime et musical oscille entre conte et cinéma du réel. Les textes des chansons qui ont été écrits par Juliette, nous ouvrent sur la richesse de son monde intérieur.


Falconetti

DE  Paul FILIPPI – DOCUMENTAIRE (51’15) • 6 oct. 2020 à 18H | ALB’ORU

SYNOPSIS  En lui confiant le rôle-titre du film « la Passion de Jeanne d’Arc », en 1928,le cinéaste danois Carl Dreyer fit de Renée Falconetti une icône. Devant sa caméra, la vedette du boulevard se fondit dans son personnage, au point de s’y perdre. Une empreinte éclatante qui éclipsa tout le reste de son histoire et de sa vie de femme.


Par la Grâce du Diable

DE  Dominique Maestrati – DOCUMENTAIRE (52’) • 7 oct. 2020 à 18H | ALB’ORU

SYNOPSIS  De toutes les familles envoyées dans le camp d’extermination d’Auschwitz, seule la famille OVITZ en réchappa en ne perdant aucun de ses membres. Cette famille de Juifs roumains était très particulière : 10 frères et soeurs dont 7 nains ! Elle avait créé « La Compania Lilliput » orchestre de jazz/klezmer qui écumait une grande partie du « yiddishland » en Tchéquie, Slovaquie, Hongrie, Ukraine et Roumanie entre les 2 guerres mondiales. Le film traite de : comment vivre, survivre et revivre à cette expérience d’avoir été utilisés comme cobayes par le sinistre Docteur MENGELE.


Ma blessure d’âge adulte

DE  Matteo MOESCHLER – DOCUMENTAIRE (50’) • 8 oct. 2020 à 18H | ALB’ORU

SYNOPSIS  Il s’appelle Matteo, le 1er mai 2018 sa vie a basculée lors d’une manifestation pacifique à Paris. Au cours d’une charge de police, il a chuté du pont d’Austerlitz.

Ce film est le récit de sa quête de sa reconstruction à la rencontre de celles et de ceux qui comme lui ont été les victimes d’actions policières.


Le jury des films corses