2021Prix Ulysse

Le prix Ulysse à la première œuvre

Publié

Emilienne Malfatto. « Que sur toi se lamente le Tigre ». Ed  Elyzad  

 Ce bref roman est la chronique d’une mort annoncée : une jeune fille a bravé l’interdit absolu, elle est enceinte hors mariage d’un combattant mort sous les bombes. L’honneur de la famille exige sa mort des mains de son propre frère, dépositaire de l’autorité masculine ; son destin est scellé. 

Alors que la mécanique implacable s’ébranle, les membres de la famille prennent la parole tour à tour, et leurs voix discordantes  alternent avec de courts extraits de l’épopée du héros Gilgamesh, et des évocations poétiques du Tigre, le grand fleuve porteur de la mémoire du pays. 

Émilienne Malfatto nous fait pénétrer dans une société fermée, régentée par l’autorité masculine et le code de l’honneur, et nous plonge dans un drame moderne qui a l’intensité d’une tragédie antique. 

« Que sur toi se lamente le Tigre » a reçu le prix Goncourt du premier roman. Emilienne Malfatto s’est rendue en Irak pour la première fois en 2014 envoyée spéciale de l’AFP. Elle vient de publier aux éditions  Les Arènes « Les serpents viendront pour toi » une enquête sans concession sur la Colombie.

SELECTION PRIX ULYSSE  2021

Que sur toi se lamente le Tigre d’Emilienne Malfatto édition Elyzad

Zita d’Olivier Hercend édition Albin Michel

Le Passeur de Stéphanie Coste édition Gallimard

De nos ombres de Jean-Marc Graziani édition Losfeld

Cinq dans tes yeux d’Hadrien Bels éditions L’Iconoclaste

La mer noire dans les grands lacs  d’Annie Lulu éditions Julliard

Partager sur ...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Buffer this page
Buffer