Les expositions

Virginio Vona : performance

Virginio Vona artiste peintre et auteur de bande dessinée est né en 1969 à Rome. Sa passion pour le dessin l’amène à entreprendre des études dans une école de graphisme en communication à Rome. Il poursuit dans cette ville son apprentissage à l’école de bande dessinée Comics international et à l’Institut d’art San Giacomo où il apprend la technique du Trompe-l’œil. Dans les années 90, il réalise 3 volumes de BD, Demon Story. En 2000, il s’installe à Paris.

Pour ARTE MARE et sa thématique, les montres attaquent, il nous fera l’honneur d’une performance sur toile en direct le samedi 3 octobre à 18h, dans la salle des congrès du Théâtre Municipal. Une projection de son court métrage intitulé Fobia androïde sera proposée à l’occasion.

Dédicace de ses albums Fenice Librairie du festival le samedi 3 et dimanche 4.


Monsters

Galerie noir et Blanc / Association En couleurs • Salle des congrès – vernissage samedi 3 octobre à 19h

Poussières Interplanétaires.

Ont-ils un jour été verts ?

Connaîtront-ils comme nous la rouille ?

Ce que nous croyons savoir c’est qu’ils ne nous sont pas inconnus … quoique….

André Casabianca  Président de l’Association en Couleurs  

« L’affiche c’est la première image que l’on voit d’un film. » Saluons la participation du grand affichiste, césarisé, Michel Landi, « l’homme aux 2000 affiches de cinéma » auquel Jean-Pierre Mattei, fondateur de la Cinémathèque de Corse a consacré un film, Profession affichiste: signé Landi.


Foz Machine

Installation / Performance – samedi 3 octobre à 20h30

Fred Chemama alias 眯腊 (mira) est un artiste photographe, vidéaste et multimédia international. Valencia, Bangkok, Beijing, Madrid, Tétouan, Copenhague, Paris et…Bastia.

«Fōz machine» est une installation immersive et in situ. Elle s’adapte à tout type de lieux. Elle en modifie la perception, via l’inscription lumineuse des traces laissées par ses occupants. Elle se dédie, chaque fois, à l’endroit dans lequel elle se trouve, autant qu’aux êtres qui la peuplent, temporairement. Machine fantasmagorique qui révèle des strates de présences, absences et mémoires. Elle fabrique ou convoque les fantômes. C’est une chambre obscure et un miroir, un espace pour une image-magie, qui n’évite pas pour autant une approche critique, de «l’image tirée du réel», de par l’aspect éphémère de l’expérience proposée et la liberté créative que permet l’installation.


Prix Kantara de la photographie

Installation / Performance – samedi 3 octobre à 20h30

L’équipe du magazine radio Kantara – قنطرة et ses partenaires ont organisé la 2ème édition du Prix Kantara de la Photographie du 1er juillet au 31 août 2020, à travers un appel à participation internationale sur les réseaux sociaux et la presse spécialisée.

Dédié à la promotion du patrimoine méditerranéen, cette année avec le thème des fleuves de la Méditerranée, ce concours est libre et gratuit, ouvert aux auditeurs de Kantara ainsi qu’à tous les photographes amateurs et professionnels âgés de plus de 18 ans. Les meilleures photos consacrées à la thématique choisie en 2020 ont été sélectionnées par un Jury international composé de professionnels de la photographie.

1er Prix : Invitation au festival Arte Mare (Bastia, Corse – France) – Revue Gibraltar n°9

Monsieur Marco Castelli (Italie) – 3 photos

En savoir plus