Présentation

Le Prix Ulysse est un prix littéraire créé en 2001 sous l’égide de l’association Arte Mare, organisatrice du festival méditerranéen de Bastia. Ce prix annuel est décerné au mois d’octobre à l’occasion du festival, à un auteur pour un premier roman méditerranéen et à un écrivain pour l’ensemble de son œuvre. Placé d’abord sous la responsabilité en 2001, de Paul Corrotti, en 2002, de Catherine Millet, en 2003, de Paule Rocchesani, puis de 2004 à nos jours de Michèle Chailley-Pompei, conservatrice des bibliothèques de Bastia, son jury, réputé pour son indépendance, a été présidé par Jean-Noël Schifano, écrivain et éditeur chez Gallimard. C’est lui qui propose d’associer à un écrivain débutant un auteur de premier plan. Il fut, de 2004 à 2011, un remarquable et inoubliable président. Le comité de lecture est composé ainsi : Conseillers littéraires : Norbert Czarny, critique à la Quinzaine littéraire puis sur le blog En attendant Nadeau, collaborateur régulier de l’École des Lettres. François-Michel Durazzo, poète de langue corse et traducteur. Michèle Chailley-Pompei. Membres : Françoise Chagnaud, Thierry Conti, Sylvie Medori, Françoise Bastien, Christian Peri, Martine Cometto, Françoise Ducret et André Casabianca. Prix Ulysse à la première œuvre ou première traduction d’un auteur méditerranéen : May Telmissamy « Doniazade » en 2001, Maurizio Braucci « La mer détraquée » en 2002, Alassane Fingerweig « La boucherie est une science exacte » en 2003, François Gantheret « Les corps perdus » en 2004, François Garcia « Jours de marché » en 2005, Nicolas Texier « L’acteur » en 2006, Carole Martinez « Le cœur cousu » en 2007, Guillaume de Sardes « Giovanni Pico » en 2008, , Najat El Hachmi « Le dernier patriarche » en 2009, Sacha Ramos « Le complot des apparences » en 2010, Giorgio Vasta « Le temps immatériel » en 2011. En 2012, Anne-Marie Cambon a obtenu le Prix pour « Une destination légèrement incertaine ». En 2013, le prix récompense Hôtel Z de Ivana Bodrozic Les absents de Georgia Makhlouf, en 2015, Intempérie de Jesus Carrasco. Prix Ulysse à l’ensemble de l’œuvre : Le prix s’honore de la présence à Bastia de Jorge Semprun en 2004, de Daniel Pennac en 2005, de Tahar Ben Jelloun en 2006, de Jean d’Ormesson en 2007, d’Amos Oz en 2008, Jean-Claude Carrrière en 2009, Patrick Poivre d’Arvor en 2010, Pierre Assouline en 2011, Javier Cercas en 2012. Chaque année la remise du prix est l’occasion de rencontres autour du livre, vivantes et passionnées. En 2013, ce Prix à l’ensemble de l’œuvre est décerné à Erri de Luca, en 2014 à Patrick Deville, en 2015 à Alessandro Baricco.