2022Histoire(s) en Mai 2022

Programme Histoire(s) en Mai 2022

Publié

Télécharger le programme

Mercredi 11 mai à 16h – Alma Librairie 

Dédicace de C’est la révolution, de Bertrand Puard animée par Françoise Ducret.

Bertrand Puard

Bertrand Puard

Romancier, animateur de radio et directeur de collection. Passionné de cinéma et de littérature et plus particulièrement de littérature policière classique. Son premier roman, Musique de nuit, obtient le Prix du roman policier du Festival de Cognac 2001. Suivent Alice au pays des cauchemars (2001), La petite fille, le coyote et la mort (2003, récompensé par le Prix du Roman d’aventures en 2003), Requiem pour Cézanne (2006), la série Les Mystères de la Tamise (signée du pseudonyme d’Ewan Blackshore), Le mannequin aux yeux jaunes (2001, écrit sous le pseudonyme de Brad Winter). En 2008, Bertrand Puard abandonne pour un temps, le roman policier pour inaugurer une série de littérature jeunesse avec Les compagnons du sablier,  Flammarion.

 


Jeudi 12 mai à 17h – Galerie Noir et Blanc

Vernissage de l’exposition N°10 Costumes et Sculptures 
Avec : Marion Pajanacci, Claire Risterucci et Paule Dumon.

Concert de E CANTID’ELLE, ensemble vocal féminin amateur, sous la direction de Anaïs Gaggeri. Répertoire polyphonique d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs. Du sacré au profane.

Rencontre avec Christophe Bourseiller Le complotisme anatomie d’une religion chez Cerf animée par Philippe Peretti

Christophe Bourseiller

Christophe Bourseiller présente son récent ouvrage : Le complotisme anatomie d’une religion chez Cerf. Journaliste, écrivain, historien et acteur de cinéma et de théâtre français, il est l’auteur d’une thèse de doctorat sur « Les mouvements collaborationnistes français de juin 1944 et décembre 1950« .

 


Vendredi 13 mai à 17h – Bibliothèque municipale de Bastia

Rencontre avec Pascal Ory animée par Christophe Bourseiller

Pascal Ory

Pascal Ory. Professeur émérite à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste d’histoire culturelle, membre de l’Académie française. Il est l’auteur d’une cinquantaine d’ouvrages. Directeur d’une Nouvelle Histoire des idées politiques (Hachette), biographe de Paul Nizan (réédition Complexe), il a publié deux études historiques, respectivement sur le fascisme (Du fascisme, Perrin) et le populisme (Peuple souverain, Gallimard).

La question nationale structure une grande partie de son œuvre, depuis Les Collaborateurs (Le Seuil) et La France allemande (Gallimard) jusqu’à Une nation pour mémoire (Presses de la Fondation nationale des sciences politiques) et, récemment, Qu’est-ce qu’une nation ? Une histoire mondiale (Gallimard). Il a dirigé un Dictionnaire des étrangers qui ont fait la France (Robert Laffont, collection « Bouquins ») et publie chez le même éditeur : Ce côté obscur du peuple.


Samedi 14 mai à 17h – Auditorium du musée de Bastia

Rencontre avec Pascal Ory : discussion autour de Ce côté obscur du peuple, Collection « Bouquins »,  récent ouvrage de Pascal Ory, animée par Sylvain Gregori, docteur en histoire et directeur du Musée de Bastia et Philippe Peretti, Adjoint au Patrimoine de la Ville de Bastia, professeur agrégé d’histoire.

Pascal Ory

Mercredi 18 mai à 17h – Bibliothèque patrimoniale

Conférence d’Isabelle Moulin

« Lorsque la Route de la Soie passait par la Corse »

Isabelle Moulin, muséographe et éditrice spécialisée dans le domaine de la soie et du textile, Chevalière de l’Ordre des Arts et des Lettres, Présidente du Palazzu Verde.

Le Second Empire est l’époque des crinolines. Napoléon III, souhaitant encourager l’industrie textile française qui évolue rapidement dans ses techniques, favorise cette mode. Jusqu’à 10 m de tissu, de soie, faille et mousseline tuyautée sont nécessaires pour fabriquer une robe pour crinoline. Pour le bal, les toilettes se font plus imposantes encore, surchargées d’ornements, volants avec ruchés de dentelles, rubans, galons, franges, perles, fleurs sur le décolleté, les manches, le bas des robes… Le dames bastiaises de qualité ne sont pas en reste. 

 


Jeudi 19 mai à 16h – Bibliothèque patrimoniale 

Exposition autour du costume

Cette exposition présentera sous formes de tableaux  une frise historique de 150 ans de mode vestimentaire à Bastia (1760 à 1910).
Ces tableaux ont  été réalisés par la Direction du patrimoine de la Ville de Bastia.
Une sélection de vêtements et d’accessoires seront exposés ainsi que des reproductions de portraits peints et de photographies anciennes, pour montrer que : « le vêtement démontre une recherche esthétique, mais il est aussi un moyen d’affirmer sa personnalité, son niveau de culture, son rang social et son pouvoir d’achat ».
Exposition également sous forme de bâches du fonds iconographique de la bibliothèque Tommaso Prelà à propos des costumes d’époques.
£Regards croisés sur la littérature féminine des années 1900 et la mode.

Jeudi 19 mai à 17h – Bibliothèque patrimoniale

Promenade “Salvatore Viale”

 » Les palais bastiais, du spectaculaire à l’intime » – Départ de la bibliothèque patrimoniale

Nous avons choisi dans le cadre d’Histoire(s) en Mai, d’offrir une promenade aux Bastiais avec en toile de fond Salvatore Viale. L’idée est de recréer à la fois l’ambiance et la poésie qui régnaient à ce moment-là à Bastia à travers le thème de l’élégance. La promenade débutera à la bibliothèque patrimoniale, au palais de justice, au musée, dans les belvédères et intérieurs des palais, à la galerie Noir et Blanc, avec le final sur la terrasse de la Casa Reale. La promenade sera ponctuée de petits concerts du groupe de jeunes violonistes « archetti bastiacci » issus du conservatoire Henri Tomasi dont l’ensemble est dirigé par le professeur Raphaël Pierre. Les figurants de la relève des gouverneurs nous accompagneront et nous offriront une sortie du palais des gouverneurs avec leurs costumes d’époque XVIIe.

 


Vendredi 20 mai à 17h – Bibliothèque municipale

Rencontre avec Benedetta Craveri, Nicolas d’Estienne d’Orves, Patricia Bouchenot-Déchin animée par Jocelyne Casta et Françoise Ducret

Benedetta Craveri
Nicolas d’Estienne d’Orves
Patricia Bouchenot-Déchin

Benedetta Craveri pour La contessa Flammarion

C’est en historienne que Benedetta Craveri, spécialiste de la littérature française des XVIIe et XVIIIe siècles, s’est penchée sur le destin de « la plus belle créature qui ait existé depuis le commencement du monde » — ainsi la comtesse de Castiglione (1837-1899),  se définit-elle un jour, à l’intention du photographe portraitiste parisien Pierre-Louis Pierson devant l’objectif duquel l’aristocrate italienne posa sa vie durant, alimentant une série de quelque quatre cent cinquante clichés qui œuvrèrent à sa postérité.

Nicolas d’Estienne d’Orves pour  Ce que l’on sait de Max Toppard, Albin Michel, 2022

Écrivain, auteur d’une trentaine de livres, et journaliste. Passionné d’opéra, il a été critique musical à Classica, au Figaro et a publié une biographie de Jacques Offenbach (Actes-sud). Ses romans, pour la plupart historiques, prennent généralement place dans le Paris du XIXe et du XXe siècle (Les Fidélités successives, La Gloire des maudits, Albin Michel, Les orphelins du Mal, XO). Il a beaucoup travaillé sur l’histoire de Paris (Dictionnaire amoureux de Paris, Plon). Amoureux des bonnes choses, il a également publié un Petit éloge de la gourmandise Les Pérégrines, Prix des Ecrivains gastronomes 2021 et Prix Jean Carmet 2021.

Patricia Bouchenot-Déchin pour Le roman de Rosa Bonheur, J’ai l’énergie d’une lionne dans un corps d’oiseau, Albin Michel. Elle a publié biographies, essais et romans. Ses travaux sur André Le Nôtre et sa biographie parue chez Fayard ont reçu de nombreux prix en Europe et aux États-Unis parmi lesquels, en France, le prix Hugues Capet 2013 et en 2014 le prix d’Académie de l’Académie française. Sa biographie de Charles Perrault a reçu le Prix du document littéraire 2018 et a fait partie de la sélection été 2018 de l’Académie Goncourt.

 

Rencontre avec Dominique Bordes des éditions Monsieur Toussaint Louverture animée par Laure Limongi

Dominique Bordes

L’éditeur Dominique Bordes des éditions Monsieur Toussaint Louverture

La vie d’éditeur de Dominique Bordes est riche de milliers de pages publiées et de presque autant de défis relevés. Il a fondé voici une vingtaine d’années, dans la région bordelaise, les éditions Monsieur Toussaint Louverture. Les œuvres remarquables qu’il offre au lecteur sont toujours parées des plus beaux atours, polices, taille des rabats, grammage du papier, pour hisser l’écrin à la hauteur du texte qu’il contient.

“Je veux que ces livres soient suffisamment beaux pour qu’on ait envie de les voler, mais suffisamment abordables pour qu’on n’ait pas à le faire.”


Samedi 21 mai à 10h – Alma Librairie

Rencontre avec Dominique Bordes des éditions Monsieur Toussaint Louverture en présence de Xavier Dandoy des éditions Éoliennes animée par Laure Limongi

 

Samedi 21 mai à 14h – Librairie A Piuma Lesta

Rencontre avec de Dominique Bordes des éditions Monsieur Toussaint Louverture animée par Laure Limongi

 

Samedi 21 mai à 17h – Médiathèque de Castagniccia à Folelli

Rencontre avec Benedetta Craveri, Dominique Bordes, Nicolas d’Estienne d’Orves animée par Françoise Ducret 

Mercredi 25 mai à 16h – Alma Librairie

Signature de Laure Limongi pour Ton cœur a la forme d’une île, éditions Grasset

Télécharger le programme

Partager sur ...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Buffer this page
Buffer